spirale de l'autosabotage

Comment sortir de la spirale diabolique de l’auto-sabotage ?

Comme vous le savez déjà, ce blog est destiné principalement à tous ceux qui pratiquent l’auto-sabotage en permanence. Sauf qu’aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter le problème sous un autre angle.

Pour cela, nous avons invité Marie Da Cruz, créatrice du blog Mes Clés du Bonheur – Le Blog Optimiste qui rend Heureux – spécialiste en développement personnel, Bonheur et Bien-être.

Bonjour Marie. Merci d’avoir accepté notre invitation. Lorsqu’on parle d’auto-sabotage, qu’est-ce-que cela évoque pour vous ?

En matière d’auto-sabotage, rares sont les personnes à y échapper malgré ce que l’on pourrait croire. De fait. Nous sommes tous amenés un jour ou l’autre à faire capoter un projet professionnel, un voyage, une relation sentimentale ou encore, ne serait-ce qu’une idée formidable. Et ce, peu importe l’âge. Ceci pour différentes raisons.

 

L’auto-sabotage, une vie à part et autrement

 

A vrai dire, depuis la naissance jusqu’à nos derniers jours, nous sommes tous plus ou moins conditionnés à toujours faire bien et surtout, à toujours essayer de faire mieux.

De la maternelle en passant par l’adolescence et l’âge adulte, nos vies sont inexorablement calquées sur le système de la performance ou de la comparaison aux autres. Notre société étant construite sur un modèle idéologique de solidarité et de partage, nous nous interdisons alors d’être égoïstes pour ne pas devenir individualistes.

A cela, il faut ajouter une éducation parentale déficiente ou trop intrusive dans la vie de l’enfant et vous obtenez alors, des individus complètement paumés, ne sachant pas vraiment vers qui se tourner ou à quoi se raccrocher. L’auto-sabotage n’est en définitive qu’un manque de confiance en soi plus ou moins important.

 

autosabotage en trading schéma
L’auto-sabotage au centre de beaucoup de maux

 

La confiance en soi pour lutter efficacement contre l’auto-sabotage

 

Et d’après vous, vaut-il mieux réussir sa vie ou réussir dans la vie ?

C’est justement de là que vient tout le problème. Certaines personnes sont convaincues que pour réussir leur vie, il faut avant tout, réussir dans la vie. Avoir un travail bien rémunéré, après avoir fait de longues études, posséder une belle maison ou une belle voiture, se marier avec quelqu’un de son rang… Mais aussi avoir de beaux enfants qui réussissent à l’école… Être le gendre idéal ou la mère parfaite… J’en passe et des meilleures.

Autrement dit, des croyances et des souhaits après lesquels, ils vont courir toute leur vie. Ne pas atteindre ces objectifs, serait pour eux, comme s’avouer inaptes ou incompétents face aux challenges, à la compétition, à la réussite notoire.

D’autre part, le poids familial joue aussi un rôle de saboteur dans bien des cas. Prenons par exemple, un jeune adolescent, à la personnalité introvertie ou simplement discrète, voire timide.

Tout au long de son parcours, celui-ci devra fournir les meilleurs résultats possibles, à ces derniers. S’il y parvient, cela sera alors, une source de récompenses et de fierté pour tous. Admirable, performant et compétiteur dans l’âme, il n’aura de cesse de continuer encore et encore à se battre et à travailler dur, pour fournir les preuves de ses succès.

En revanche, s’il échoue ou s’il n’aime absolument pas ce qu’on lui impose, il va par opposition, soit se replier sur lui-même, soit devenir un « rebelle » face à ses géniteurs ou face au système scolaire. A partir de là, son mode de vie se construira différemment, en fonction de ce que lui dit sa petite voix intérieure.

Ruiner sa vie à cause de l’auto-sabotage

Insidieusement, comme tapi dans un coin, notre saboteur va intervenir aussitôt, pour faire pencher la personne du mauvais côté, déterminant alors son avenir ou son présent. Capable du meilleur comme du pire, il est celui qui surveille la moindre faille, la plus petite de vos hésitations ou de vos craintes.

C’est pourquoi, selon le regard que vous portez sur vous-même, soit vous décrocherez la lune, soit vous pouvez tout anéantir en 5 secondes. Un projet ou une relation de longue date comme le rêve de toute une vie. N’écoutant que votre saboteur, uniquement là pour vous déstabiliser, celui-ci n’aura de cesse de boycotter vos plus grandes ambitions ou espérances.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que ses mots favoris sont : « Non, tu n’y arriveras pas ! »

Par conséquent, que ce soit en amour, en famille ou encore au travail, votre saboteur intérieur se chargera pour vous, de détruire vos espoirs les plus fous comme les plus raisonnables. Sans compter ceux qui s’arment en victimes. Pour eux, il leur sera certainement plus difficile d’admettre qu’eux-seuls, peuvent changer la donne.

Et puis, il y a les autres. Ceux pour qui l’auto-sabotage a servi de déclencheur, ou encore comme issue de secours. Pour ceux-là, après une période d’auto-sabotage, ils ont compris qu’il fallait très vite en sortir pour ne pas couler. Le saboteur leur a rendu service, en quelque sorte.

Se servir de l’auto-sabotage pour évoluer et avancer

En quoi l’auto-sabotage peut-il rendre service à certains comme vous le suggérez ?

A proprement parler, l’auto-sabotage peut devenir un atout à condition d’en être conscient. Au même titre que le jugement, l’auto-critique et la perpétuelle dévalorisation de soi, l’auto-sabotage se réfère notamment aux croyances limitantes que vous vous êtes imposé. Une barrière d’obstacles somme toute, difficile à franchir par la suite.

Pour s’en distancer le plus rapidement possible, il faut déjà commencer par visualiser ce dialogue intérieur que tout le monde porte en soi. En le faisant prendre forme, vous visualiserez mieux la manière dont il s’y prend.

Retrouver son enthousiasme et son énergie

Concrètement, il s’agit de retrouver l’enthousiasme que vous avez perdu et non la tristesse, l’anxiété, la déprime ou encore la colère qui vous accablent. Pourquoi le saboteur agit-il ainsi ? Tout simplement parce qu’il déteste le changement et tout ce qui peut le contraindre à faire autrement.

Champion du statu quo, il va appliquer un mode opératoire digne des plus récalcitrants. On appelle cela, faire de la « résistance ». Autrement dit, une manière particulière de maintenir une situation en l’état, l’empêchant d’évoluer. En la maintenant dans un immobilisme constant, il ne cherche qu’une seule chose : l’échec.

« Non ! Tu ne réussiras pas ! Je t’dis ! » répète inlassablement le Grand Saboteur.

 

ruiner sa vie autosabotage dépression
Ruiner sa vie à cause de l’auto-sabotage

 

Quand le Grand Saboteur veille jour et nuit…

 

Et des phrases comme celle-ci, il y en a pléthore pour celui ou celle qui est dans l’auto-sabotage. En voici 10 qui vous éclaireront davantage de quoi il est capable !

 

  1. Je préfère broyer du noir, la vie est trop triste pour faire quelque chose.
  2. Non mais j’hésite. Dois-je le faire ou pas ?
  3. J’aime bien celui-ci mais celui-là aussi. C’est dur de choisir.
  4. Je préfère ne pas me lancer. Et si ça ne marchait pas ? Ou si j’ai un accident ?
  5. Après mûre réflexion et analyse, j’en suis toujours au même point, après des lustres.
  6. Vous ne pouvez pas comprendre. Je ne suis pas assez compétent, pas assez riche, pas…
  7. J’aimerais bien le faire mais je pense que je ne suis pas assez doué.
  8. Je l’aime beaucoup, c’est sûr, mais ça ne marchera jamais entre nous.
  9. Mon patron me propose un poste plus élevé mais ce n’est pas pour moi.
  10. Je ne réussirai jamais à l’obtenir cet examen…

 

Comme vous pouvez le constater, rien n’est plus démoralisant et désespérant que de perdre son énergie ou la joie de vivre. De faux prétexte en fausses raisons, l’individu atteint d’auto-sabotage trouvera moult explications à sa léthargie et inactivité.

 

10 conseils pour sortir de l’auto-sabotage

 

Parfois son état est tel que seul un psy ou des des séances de coaching peuvent atténuer sa peine. Toutefois, vous pouvez d’ores et déjà commencer par ces quelques conseils et astuces qui peuvent vous être très utiles au quotidien.

 

  1. Arrêter les préjugés, les croyances du passé et les excuses (souvent bidons)
  2. Tenir ses engagements envers soi-même et tous les autres
  3. S’accepter tel que l’on est et non pour faire plaisir à son entourage
  4. Apprendre à écouter et à observer ce qui vous entoure
  5. Se fixer des objectifs faciles à atteindre à long terme
  6. Créer un plan d’action pour définir les moyens à mettre en œuvre
  7. Changer ses habitudes ou sa façon de voir les choses
  8. Sortir de sa zone de confort pour raviver l’enthousiasme
  9. Croire en soi et s’affirmer pour éviter l’échec
  10. Lâcher-prise pour mieux se reconstruire…
autosabotage rebondir et sauter
Réussir malgré ses doutes et ses angoisses.

 

Prendre son envol après un auto-sabotage

 

En résumé, l’auto-sabotage n’a d’importance que celle qu’on lui donne. Combattre cette obsession par tous les moyens nécessite bien entendu des efforts mais aussi une prise de conscience. Une chose est sûre cependant. En comparaison de tout ce que vous avez à y gagner, tout vous semblera beaucoup plus beau et plus facile, le jour où vous aurez décidé de dire (enfin) : « Stop ! Je vais y arriver ! Je vais réussir !« 

 

3 commentaires

    • Marie

      Merci Nelly, Marie Da Cruz est coach en bien-être, blogueuse d’expérience et écrivain, je suis honnorée de l’accueillir ici pour baptiser le blog… J’ai d’ailleurs mis un lien vers une de ses publications dans cette thématique : Comment booster la confiance en soi ! J’espère qu’elle a encore quelques projets littéraires sous le coude !!!!

  • Marie Da Cruz

    Merci à toi Stop-sabotage.info de m’avoir donné la parole (ou plutôt la plume) sur ton site. L’auto-sabotage peut être, en effet, particulièrement destructeur pour certaines personnes. Je te remercie d’en avoir fait un blog pour les aider à avancer malgré tout. A très vite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :