solitude bienfaits

Solitude : comment profiter de ces moments où personne ne pense à moi ?

Pendant que tu lis cet article, il est possible que personne ne pense à toi. Tu regardes autour de toi, personne ne te regarde, ton smartphone est muet, pas de SMS, pas d’e-mail, pas de notification Whatsapp ou Tinder. Personne n’a conscience de l’endroit où tu te trouve, de ce que tu es en train de faire et des pensées qui te traversent. Si tu ne racontes cette expérience à personne, personne n’en saura jamais rien. Profite de l’idée qu’à ce moment précis, personne ne pense à toi. C’est comme si tu n’existais pas. Tu n’existes que pour toi-même. Sois-attentif à ce que tu ressens en acceptant cette idée.
Ces mots que tu lis maintenant ne te sont pas adressés directement. Cet article a été écrit pour un lecteur inconnu, improbable et tombé là par hasard, comme toi maintenant. De fil en aiguille, tes recherches intuitives d’une réponse à tes questions t’on amenés ici. Au lieu de chercher les réponses en toi-même, tu as demandé à ton moteur de recherche qu’il t’accompagne dans ta quête intérieure. Et te voilà malgré tout face à toi même.
Profites de l’idée qu’à ce moment précis, tu es seul avec toi même et tu consacre ce moment uniquement à toi, avec toi, juste pour toi.
Parfois, prendre conscience de sa solitude peut donner le vertige. De nombreuses personnes, lorsqu’elles en prennent conscience, ont une compulsion sociale et seraient prêtes à se jeter sur n’importe quel réseau social pour rompre cette impression de vide, cette sensation désagréable de n’être important pour personne.
Pourtant, à bien y réfléchir, qu’y a t’il de si effrayant dans la solitude ? Pourquoi être seul avec soi est-il parfois si angoissant ?
Demande toi maintenant ce que tu aimes faire quand tu es parfaitement seul. Tes besoins et tes envies t’appartiennent totalement. Aucune contrainte ne vient te dire ce que tu dois dire ou penser. Comment ça fait de savoir que maintenant, tu es le seul maître de ta vie, de tes actes, de qui tu es ? Comment c’est quand tu respires profondément en imaginant qu’à partir de maintenant tu pourrais décider que tu es toujours seul maître de toi même ?
Laisse ces pensées qui ne sont pas les tiennes te traverser puis quitter ton corps, ton esprit. Sens-tu ces voix ou ces ombres qui s’éloignent ? Ça te fais quoi quand le regard des autres sur toi disparaît ? Quand tu ne cherche plus l’admiration ? Quand tu ne te sens plus jugé ? Quand plus personne n’a besoin de toi ?
Profite de ce moment pour faire un pacte avec toi même : tu ne seras plus jamais seul car tu es bien avec toi-même. Tu es ton allié le plus fidèle. Tu as vécu toutes ces années avec toi et peut-être, avec le temps, a tu appris à vraiment bien te connaître, à savoir qui tu es vraiment et ce  qui te fait vraiment plaisir. Demande toi ce qui te ferais le plus plaisir maintenant. Et demande à une partie de toi-même de te rendre ce petit service. Tu seras surpris par l’expérience : ne le fait pas à moitié !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :